Ramassage des champignons : soyez vigilants !

Consommateurs de champignons sauvages, soyez vigilants pour éviter l'intoxication.

Catégorie : Information

Publié le

Les conditions météo de cet été ont favorisé l’apparition précoce des champignons, faisant la joie des cueilleurs. Mais attention, de nombreuses intoxications liées à leur consommation sont observées chaque année.

Quelques conseils pour ramasser des champignons

Voici les conseils du réseau naturaliste mycologie de l'ONF ! Avant de partir en forêt à la recherche de bons champignons :

  • Informez vos proches de votre destination. Tous les ans, les secours doivent être déclenchés pour rechercher des cueilleurs de champignons égarés.
  • Equipez-vous d'un panier. Les champignons sont fragiles et pourraient s'abîmer et s'écraser s'ils sont transportés dans un sac plastique.
  • Se renseigner sur le lieu de cueillette. Bien vérifier que vous avez l’autorisation de ramassage et quelles sont les quantités maximums autorisées.
  • Cueillez des champignons de taille adulte et en bon état. Laissez sur place les plus petits ainsi que les vieux ou ceux qui sont abimés, qui ont subi le gel.
  • Contrairement aux idées reçues, il faut arracher le champignon en entier, et non le couper. Le pied du champignon contient d’importantes informations (feutre mycélien, forme de la base du pied, morceaux de bois, couleur…) qui permettent son identification.
  • Séparez les espèces connues de celles que vous ne connaissez pas. Mieux vaut évitez de cueillir les champignons que vous ne connaissez pas.
  • Laissez sur places les champignons non comestibles, sans les abimer.
  • Triez votre panier à la lumière et vérifiez votre récolte.
  • N’utilisez pas d’application sur téléphone pour identifier vos champignons. Cette méthode très déconseillée est à l’origine de nombreuses intoxications, ces applications donnant très souvent des résultats faux.
  • Dernier conseil et non des moindres : si vous ne savez pas si un champignon est comestible ou non, demandez l'avis d'un spécialiste, pharmacien ou mycologue, pour l'identifier. Avec près de 30.000 espèces en France, nous vous incitons à la plus grande prudence.

 

En cas d’apparition de un ou plusieurs symptômes tels que diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc.) suite à une consommation de champignons de cueillette,

Appelez immédiatement le centre antipoison et de toxicovigilance de Lyon 04 72 11 69 11 ou le Centre 15 en mentionnant cette consommation.

Toutes les informations, sur le site de l'Agence Régionale de Santé.

Avec tous ces conseils, vous voilà prêt pour de belles cueillettes automnales !