Alerte canicule - Vigilance orange

Météo France place le département de l’Isère en vigilance orange à compter de ce samedi 18 juin à midi.

Le préfet de l’Isère a décidé d’activer le niveau 3 du plan canicule (alerte orange canicule).

Catégorie : Information

Publié le

Les pouvoirs publics sont fortement mobilisés en Isère et ont mis en place les mesures prévues par le plan départemental canicule, pour anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs. Ces mesures prévoient :

• la sensibilisation dès à présent par l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département de l’ensemble des établissements de santé et notamment des établissements accueillant des personnes âgées et des personnes en situation de handicap ;

• le recensement et la prise de contact par les maires avec les personnes âgées ou en situation de fragilité sur leur commune, ;

• l’information préventive par les services de l’Éducation nationale et notamment du service départemental de jeunesse et sports des organisateurs d’accueil collectif de mineurs et des organisateurs de manifestations sportives,

• la mobilisation par la DDETS (Direction départementale de l’emploi, du travail et de la solidarité) des opérateurs gestionnaires de centres d’hébergement ou intervenant dans le dispositif de veille sociale (accueils de jour, maraudes…) et le renforcement des maraudes associatives mais aussi des entreprises et des organisations professionnelles.

Aucune activité n’est interdite à ce stade, mais le préfet de l’Isère rappelle les consignes de prévention suivantes pour se protéger des effets néfastes de la chaleur :

• boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif

• vous rafraîchir le corps plusieurs fois par jour

• ne pas sortir aux heures les plus chaudes, et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais

• maintenir votre logement au frais

• porter un chapeau et des vêtements légers

• éviter les efforts physiques

• donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches

• consulter régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

Pour les personnes vulnérables - personnes âgées de plus de 65 ans, nourrissons, jeunes enfants de moins de 4 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes - la vigilance doit être accrue :

• prenez des nouvelles des personnes âgées, isolées, ou souffrant de maladies chroniques que vous connaissez ou rendez-leur visite deux fois par jour

• accompagnez-les dans un endroit frais

• en cas de troubles du comportement, appelez un médecin

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée :

• modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer

• maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions

• nausées, vomissements, diarrhée, soif

• crampes musculaires

• température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C)

• agitation nocturne inhabituelle